Les Tubes à essai (TAE) du CEM permettent aux adhérents répétant au CEM du Havre et d’Harfleur de jouer « live » sur une vraie scène, équipée de façon professionnelle. Le prochain TAE accueillera Awake et Ugly Pants pour une soirée placée sous le signe de la jeunesse énervée !

Awake est un nouveau groupe aux influences grunge et garage rock originaire du Havre. C’est au collège que ces 4 membres se sont rencontrés. Ils partagent la même passion pour la musique. En 2019, Ils décident de débuter l’aventure « Awake ». Tristan, Naïm, Quentin et Kévin vous livrent des morceaux anglophones, énergiques et créatifs. Ils font de leur musique un espace de libre parole dans lequel chacun amène son originalité et ses influences musicales (Nirvana, Sum 41, Metallica, Billy Talent, etc ). Ils prônent le plaisir de jouer ensemble et le partage d’énergie avec leur public. Leurs premières démos ont été enregistrées puis postées sur internet fin 2019. Leur répertoire est constitué de leurs propres compositions. Leurs textes abordent des thèmes mélancoliques.
 
Ugly Pants s’est formé en août 2016 suites à la rencontre de Maxence (batteur), Clément (guitare/chant) et Raphaël (bassiste) autour de leur intérêt commun pour le groupe Nirvana. Les premières répétitions commencent dans un lieu alternatif (le fond de cale), s’en suit une dizaine de compositions orientées « grunge ». Quelques concerts suivirent notamment pour le BIJ et l’accompagnement par la Noc production. Suite à quelques divergences, le groupe se sépare de son bassiste en septembre 2018 et accueille Julien. Dérivant vers un style plus expérimental aux influences Sonic youth, le trio se remet à composer. Vient alors le premier album en février 2019 nommé Alternative expérience, album 100% autoproduit par Ugly Pants. Le groupe trouve enfin son registre musical : le néo grunge expérimental, la recherche de sonorités et d’une certaine énergie sur les morceaux. Le groupe se concentre alors sur une série de concerts oscillant entre bars, salles alternatives et squats, toujours en quête de partager cette énergie. À coups de guitare stridente et d’extrémisme cérébral, Ugly Pants souhaite faire partir en éclats les vieilles conventions rock. Son crédo : l’esthétique de la dissonance. Fin 2019, Ugly Pant travaille sur l’enregistrement d’un second album.
Vendredi 14 février 2020 – 20h30
Entrée libre dans la limite des places disponibles
Le CEM – Fort de Tourneville – 77 rue du 329e RI – 76620 LE HAVRE
Tel. : 02 35 48 95 25
Courriel : communication@le-cem.com
 
Les Tubes à essai (TAE) du CEM permettent aux adhérents répétant au CEM du Havre et d’Harfleur de jouer « live » sur une vraie scène, équipée de façon professionnelle. Le prochain TAE accueillera The Boobs , Snekkar et Warkult pour une soirée placée sous le signe de l’éclectisme.

Warkult est un groupe de death black thrash composé de Bertrand Pesquet (chant), Romain Caron (guitare), Artur Pereira (guitare), François Dufour (basse), Pierre Effler (batterie) et basé au Havre et à Rouen. Le combo est apparu sur la scène normande à Dieppe en 2002, avec un premier enregistrement intitulé « The New Becoming » sorti en 2004. D’abord étiqueté « pagan black », le style évoluera rapidement vers le thrash/death/black suite aux différents changements de lineup ; les musiciens qui s’y succèderont amenant leurs influences respectives, sur des titres qui resteront au répertoire.
Quelques enregistrements plus tard (« Kult Of Disorder » en 2009, « EDFDAB2012 » en 2012), le groupe se produit sur la région normande à plusieurs reprises, notamment lors des éditions du Festival des Arts Bourrins. Warkult est reconnu pour son efficacité sur scène.
2017 voit la sortie d’un EP intitulé “The Wrong Mood”, autoproduit avec l’aide de Nico “Loopy”, guitariste et compositeur de Noein. Cet EP de 5 titres est destiné à la promotion du groupe. Début 2018, le 106 (SMAC de Rouen) offre la possibilité à Warkult de s’exprimer sur une scène professionnelle. Outre la musique, la philosophie des textes est teintée d’anarchisme et d’esprit critique sur des thèmes de société et religieux.
Les influences majeures du groupe sont puisées dans des groupes tels que Machine Head, Death, Emperor, Behemoth, Fear Factory…
« Warkult tape sur la fausse démocratie et la bêtise du peuple en usant d’une personnification différente à chaque couplet, le politique, le golden boy, et l’écolo bobo qui fait des photos écolos en hélicoptère… » (sic)

Snekkar est un groupe du Havre formé en 2017 composé de Marie Facon (chant), Pascal Terrier (chant/guitare), Olivier Vincent (guitare), Baptiste Tessier (basse) et Svenn Vincent (batterie). À la base, c’est une histoire de famille qui a débuté à l’occasion d’un mariage. Pas très métal a priori. Et pourtant.
Car oui, il faut le préciser d’emblée, le groupe revendique un style métal influencé par des registres divers et variés, pouvant aller du punk 77 aux fers de lance du métal basque connu internationalement, Gojira, en passant par Bukowski (pas l’écrivain, quoi que). « Nous ne pensons pas avoir un style calqué sur une référence précise ; nous écoutons tous des choses très différentes et tentons, chacun avec sa culture, d’apporter les composantes de la personnalité de notre ensemble » expliquent les membres du groupe
d’une même voix.
Petite explication de texte sur l’appellation Snekkar : « Il s’agit d’un bateau de guerre viking ». N’y voyez aucune déclaration d’agressivité, ces tatoués-là sont de vrais angelots. Leur seule arme de destruction massive, c’est leur son : un solide basse-batterie, des guitares épaisses et turbulentes et une voix féminine qui sait se faire ronde autant que rêche. Le tout pour un rendu résolument rock métal. Les chansons en anglais sont écrites par Marie Facon et abordent des thèmes sans logique narrative et ce, de façon délibérée : attirée par l’histoire, l’auteure aborde des récits médiévaux tout autant que les violences conjugales.
Le groupe fera, dans cette configuration, sa première vraie date sur scène et travaille actuellement à la mise en place d’un répertoire tonique qui devrait ravir les amateurs de métal tout autant que les fans de rock plus basique. Son rêve : participer à la scène concours du Hellfest. Et comme dit le proverbe norvégien : « Un feu bientôt allumé ne s’éteint pas si tôt ».

rbt

Groupe de rock havrais composé de Fred (guitare, chant), Philippe (batterie, chant ) et Hocine (basse, chant), The Boobs est un trio jouant un rock influencé par les Clash. Loin de se cantonner à un style, les compositions du groupe lorgnent également vers un style plus garage et parfois même un poil disco sans jamais oublier son univers rock. Des compos en Anglais qui transpirent la sincérité et une énergie débordante. Tres récemment arrivés sur la scène Havraise (Ils feront ici leur premier concert ), les Boob’s ont commencé les répètes au CEM début février après une rencontre improbable entre Fred et Hocine, Phil ayant suivi. Leurs projets : jouer , et jouer encore, pour travailler le son et continuer a prendre du plaisir. Ils envisagent ensuite d’enregistrer une maquette ce qui leur permettra de proposer sa musique hors des frontières cauchoises.

Samedi 12 octobre 2019 à 20h30
Au CEM, 77 rue du 329e R.I. – 76620 Le Havre
Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles
Plus d’infos au 02 35 48 48 80

Retrouvez toute l’actualité du CEM sur Facebook

 

Les Tubes à essai (TAE) du CEM permettent aux adhérents répétant au CEM du Havre et d’Harfleur de jouer « live » sur une vraie scène, équipée de façon professionnelle. Le prochain TAE accueillera MortbacK et Resurgence pour une soirée qui s’annonce résolument métal.

Groupe de crossover metal alternatif havrais formé en 2018, Mort-bacK (MK) renaît des cendres de Soldier Head suite au split de celui-ci.
À la (re)création du projet, Alexandre (chant et basse) et Roman (guitare) deux frères passionnés de musique rencontre Jérome lors d’un concert. Tout de suite, ils sont convaincus que c’est le batteur qu’il leur faut ! Au fil du temps et à force de fréquenter les mêmes scènes métal havraises, Jérome intègre SoldierHead puis Mort-bacK.
MK est un groupe aux multiples influences (Metallica, Suicidal Tendencies, Gojira, Municipal- Waste, Deez-Nuts) mais son alchimie atypique serait reconnaissable au premier coup de cymbale. Riffs lourds, voix puissante, MK sort du lot par sa simplicité et son efficacité. Avec ses compositions originales, le groupe déploie un set solide ayant déjà témoigné d’une certaine efficacité, notamment lors de concert le Hellfest Cvlt (mars 2018). Un projet d’EP (petit format de disque) dans les semaines à venir est dans les tuyaux.
Plus d’infos et contacts via Facebook : Mort-Back (@morback76)

Resurgence est un quintet havrais évoluant dans un registre musical métal. Son nom a été choisi suite au désir de reformation d’un précédent groupe dans lequel David (lead guitare), Yannaël (batterie) et Julien (basse). La « résurgence » vient de leur rencontre avec Vincent (chant) et Baptiste (guitare rythmique) en septembre 2018 et l’envie de créer un nouveau
combo. « Résurgence » compose ses propres morceaux en français mais s’accordent aussi de temps en temps quelques reprises. Son crédo : un métal rapide et technique qui trouve ses influences dans un son à la fois thrash, mélodique et heavy metal.
Ses textes abordent les thématiques dédiées à la gloire, l’héroïsme et la fantaisie. Ses plus grandes inspirations viennent de groupes tels que Sortilège, Iron Maiden, Testament, et bien d’autres encore. Le but étant d’évoluer dans un univers défini tout en gardant une forme de singularité. Avec pour objectif la sortie de son premier EP, le groupe répète activement dans les studios du CEM au Havre. Pour nous faire patienter, il nous offre un avant-goût de son travail avec son premier morceau « 300 » disponible sur sa chaîne Youtube.
N’hésitez pas à le suivre sur les réseaux sociaux afin d’être au courant de ses futures actualités.
Contact : Youtube : Resurgence music
Facebook : Resurgence music
Twitter : @resurgence_off

Retrouvez-nous sur Facebook !

Samedi 8 juin 2019 à 20h30
Au CEM, 77 rue du 329e R.I. – 76620 Le Havre
Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles
Plus d’infos au 02 35 48 48 80

Les Tubes à essai du CEM permettent aux adhérents répétant au CEM ou au Moulin à musiques d’Harfleur de jouer « live » sur une vraie scène, équipée de façon professionnelle.

Pour son 45e Tube à essai, le CEM accueille Burnt Offerings, groupe « tribute » (hommage) de métal havrais formé en 2017.  Un tribute band, kesako ? C’est un groupe de musiciens reprenant des titres cultes de groupes ou artistes reconnus et dans ce cas-ci, de groupes comme Megadeth, Slayer ou encore Machine Head.

Burnt Offerings, c’est avant tout la réunion de 5 amis de longue date, baignant dans la scène métal locale. C’est Allan Edet (batteur) qui est à l’origine du projet, ayant auparavant œuvré dans Eclipse, Rise Today ou encore Datura. C’est naturellement qu’il propose cette nouvelle aventure à Alexis Seminel (guitariste), professeur de musique au CEM et actuel membre du groupe Kause 4 Konflikt. Il partage ses riffs et solos avec Jean-Baptiste Romeo (guitariste), ancien membre des groupes Nomed ou Manic et actuellement dans « Romeo sans Juliette », groupe de chanson française aux côtés d’ Anthony Delamare (basse), ex-Manticore. Enfin, ils sont rejoints par Dewi Bourhis pour la partie chant. Ils décident alors de faire un groupe de reprises métal (au sens large) en évitant les éternels morceaux clichés (ex : Master Of Puppets de Metallica), chacun apportant sa touche personnelle aux titres sélectionnés. Ils se retrouvent pour répéter dans les locaux du CEM au Fort de Tourneville et ont déjà effectué deux concerts au Havre en 2018 avec Kause For Konflikt et Stronghold. Mais ce n’est pas suffisant pour ces musiciens désireux de jouer encore plus, se faire plaisir et entraîner le public avec eux.

Petite anecdote : le nom Burnt Offerings vient du groupe Testament, groupe de trash metal américain qui représente l’esprit et la vocation des musiciens. Le morceau est d’ailleurs naturellement inclu dans la set list (liste des morceaux joués sur scène) des Havrais.

Également sur scène, Earth Trip, groupe de metalcore fondé en 2017. Le quator est composé de Luka Garotin (guitare), Victor Ducreux (batterie), Omer Leray (chant) et Florian Ménard (bassiste). Ils sortent en 2017 « Æther », un 7 titres explosifs produit par Thundering Production. Évoluant entre Paris, Le Havre et Caen, EarthTrip prend en 2018 le chemin de la scène avec pour mots d’ordre : brutalité, technicité et efficacité. Le groupe prévoit de sortir un album pour cette année tout en continuant les concerts.

En première partie, retrouvez les quatre jeunes musiciens de Pax System : Doriane Delaporte (chant, basse, guitare) Gabin Bachelet (guitare, basse), Alexis Lecarpentier (guitare) et Mattéo Berthelin (batterie). Le groupe vient de la région havraise et s’est formé il y a trois ans grâce à Tambour Battant, école de musiques actuelles à Villainville créée en 1996 (par deux membres des City Kids). Le répertoire du groupe est principalement constitué de reprises même si ils s’essayent doucement à la composition, leurs influences allant de de The Offspring à Franz Ferdinant. Pax System n’a à son actif que des concerts de fin d’année au sein de Tambour Battant mais il entend bien envahir la scène havraise en 2019 !

Vendredi 8 mars – 20h30
Au CEM – Fort de Tourneville – 77 rue du 329e RI – 76620 Le Havre
Entrée libre dans la limite des places disponibles
Infos au 02 35 48 95 25 / 02 35 48 48 80

Les Tubes à essai du CEM permettent aux adhérents répétant au CEM ou au Moulin à musiques d’Harfleur de jouer « live » sur une vraie scène, équipée de façon professionnelle.


MelCove © Antonia Enos

Pour son 44e Tube à essai, le CEM accueille MelCove. Thomas Pelletier (batterie), Paul-Éric Letellier (chant), Laurent Dolbec (guitare), Frédéric Rébillard (basse) étaient élèves du CEM en 2011. Ils se sont retrouvés dans le cadre d’un atelier sous la houlette de Nicolas Nouet, professeur au CEM. « Nous avions envie d’évoluer dans notre pratique et de ne plus nous limiter à des reprises. Composer est devenu un objectif » indique Paul-Éric Letellier. À partir de là, le groupe s’est mis à répéter et à composer. « Toujours épaulés par Nicolas qui, pour le coup, nous a proposé un accompagnement en tant que groupe à part entière ». L’aventure MelCove prend alors une autre dimension.

Un travail régulier
Bien qu’ayant testé la scène via les CEM on Stage (format de concerts dédié aux ateliers du CEM), le quatuor se lance ainsi avec détermination dans tout ce qui peut lui permettre de jouer (Fêtes de la Musique, Ancres Noires, Fêtes de quartiers, etc.) Un travail régulier qui se concrétise par l’enregistrement d’un premier EP (Extended Play, support audio CD ou vinyl de 4 ou 5 morceaux, anciennement appelé « maxi 45 tours », ndlr) en 2015 à Bernay, en compagnie de David Fontaine (Aña). Une soirée est proposée au CEM, à l’occasion de cette sortie de disque, avec le groupe La Méduse. En 2016 s’opère un virage dans l’inspiration de MelCove : « Nous souhaitions sortir du format chanson rock pour développer davantage quelque chose qui serait de l’ordre du polar » commentent les musiciens. À l’instar de quelques influences très recommandables telles que Rodolphe Burger ou encore Nick Cave. Comme si Gainsbourg et Bashung croisaient le fer avec The Cure ou Joy Division. Amateurs de rock festif, autant vous prévenir que vous risquez d’être déçus ! Une orientation qui n’a pas séduit tous les membres du groupe… Ainsi va la vie en musique. C’est ainsi que Franck Pineranda (guitare) et Ludovic Houlbrèque (synthés, samples, machines…) ont
finalement rejoint cette aventure aux sonorités nouvelles. Aujourd’hui, MelCove, ce sont 5 musiciens. Cette fois, le registre est bel et bien affirmé. « Nous aimons dire que nous faisons du cinéma pour les oreilles ». Entendez qu’ici, ce sont les atmosphères qui prédominent : basse mélodique, riffs de guitare réverbérés, chant parlé, occasionnellement déclamé ou fredonné, rythmes plutôt lents ou un tantinet tribaux, le tout pour se laisser happer avec plaisir dans un univers sombre et fascinant.


Hank ©DR

En première partie, vous retrouverez Hank, groupe fraichement créé au CEM. Originaire du Havre, Hank est un trio rock composé de Pierre Hélary (Bare Hands) à la guitare et au chant, Thomas Leroy (Succub’s) à la basse et Stéphane Queffurus (The Last Highway) à la batterie.  Particulièrement inspirés par le rock 70’s et le stoner, les trois musiciens proposent un rock  progressif sur fond d’ambiances psychés, le tout alternant moments aériens (voire aérés) et espaces plus fougueux. Les textes en anglais traitent d’un quotidien quelque peu absurde, plutôt noir, avec des références au fantastique (Ils citent les nouvelles de Maupassant, ndlr). Les influences marquées sont larges et vont de Pink Floyd à Led Zeppelin en passant par All Them Witches, Causa Sui, Royal Blood, Young Widows… Très récemment arrivé sur la scène havraise, – Hank a effectué son premier concert au Mc Daids en première partie des Anglais de Duds le 30 novembre dernier – le groupe projette d’enregistrer une maquette prochainement avec un objectif à la clef : travailler son set lors de concerts sur la région. Et ailleurs, si possible. Quant à la signification du nom, « Hank », c’est un écheveau de laine, métaphore visant à définir cette vocation commune d’entremêler divers styles musicaux afin de trouver sa propre sonorité.  Assurément, à découvrir sur scène pour faire plus ample connaissance.

Samedi 2 février 2019 à 20h30
Entrée libre dans la limite des places disponibles
Au CEM – Fort de Tourneville – 77 rue du 329e RI – 76620 Le Havre
Infos au 02 35 48 95 25

Les Tubes à essai du CEM permettent aux adhérents répétant au CEM ou au Moulin à musiques d’Harfleur de jouer « live » sur une vraie scène, équipée de façon professionnelle.


Harbor Haze ©DR

Pour son 41e Tube à essai, le CEM accueille Harbor Haze, tout nouveau groupe havrais. Formé de Orv, Zack, Jimmy, Vince, le quatuor évolue dans un registre rock/hard-rock avec des influences à chercher du côté de Led Zeppelin, Guns N’ Roses, Motley Crüe ou encore Aerosmith.


Les Enragés ©DR

Également de la partie, Les Enragés, prêts à en découdre. Le groupe de punk’n’roll havrais, fondé en mars 2010, est composé de Pierre Léveillard, Kevin Michaux, Nicolas Bliaux et Emilien Ignis. Ces amis de longue date évoluent dans un registre explosif de punk et rock’n’roll. Ces quatre-là prennent plaisir fou à monter sur scène pour partager riffs nerveux et bonne humeur !


Gogojuice ©DR

Pour conclure la soirée, et en partenariat avec le 106 dans le cadre des soirées « 106 expérience », le CEM accueille le groupe de garage psyché rouennais Gogojuice. Fondé fin 2017 et composé de Nelson Vard (guitare chant), Martin Lebois (guitare, clavier), Hugo Van Leene (batterie) et Jean-Baptiste Couderc (basse), les quatre musiciens proposent une musique influencée par les années 70/80.

Retrouvez-nous sur Facebook !

Vendredi 12 octobre 2018 à 20h30, au CEM, 77 rue du 329e R.I.
Fort de Tourneville, 76620 Le Havre.
Entrée libre dans la limite des places disponibles.
Infos au 02 35 48 95 28

Les Tubes à essai proposés par le CEM permettent aux adhérents répétant au CEM ou au Moulin à musiques d’Harfleur de jouer « live » sur une vraie scène, équipée de façon professionnelle.


Electric Shutdown © CEM

Nous vous annonçons déjà les dates des trois prochaines soirées :
– Tube à essai #41 – le vendredi 12 octobre à 20h30 avec Harbor Haze, Gogojuice et Les Enragés
– Tube à essai #42 –  le samedi 17 novembre à 20h30 avec MelCove et My Madness
– Tube à essai #43 –  le vendredi 21 décembre à 20h30 avec Kaddy and the Keys et Losanges

Retrouvez-nous sur Facebook !

CEM
77 rue du 329e R.I. – 76620 Le Havre
Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles
Tel. : 02 35 48 95 25

Les Tubes à essai proposés par le CEM permettent aux adhérents répétant au CEM ou au Moulin à musiques d’Harfleur de jouer « live » sur une vraie scène, équipée de façon professionnelle.


Positiv’ Culture ©CEM

Pour son 40e Tube à essai, le CEM accueille Positiv’ Culture, groupe havrais de reggae/fusion. Le groupe est né d’une amitié humaine et musicale où s’exprime le partage des cultures. Tous ont apporté leur personnalité afin de créer l’identité du groupe mais c’est le reggae qui reste au centre de sa musique, permettant ainsi d’exprimer et de partager au mieux cette vibration qui les lie : « Positiv’ Culture livre un regard sur notre monde où chacun pourra se retrouver ». Ces six amis souhaiteraient par la suite fonder une association au nom du groupe, leur permettant ainsi de promouvoir leur musique et de jouer un maximum de concerts.


Anton ©DR

Également sur scène ce soir-là, Anton, un auteur compositeur originaire de Normandie. Il sera accompagné de Djar One, Julien Trévisan, Nicolas Lecouvey , Frank Certain et Tom Lebourg. Son projet est un mélange de hip-hop, reggae et de soul. Anton écrit et interprète les textes, Djar One fait les productions instrumentales. Les textes parlent de périodes difficiles d’Anton et posent également un questionnement sur la société actuelle. Des paroles parfois sombres en décalage avec des beats (pulsations rythmiques) plus entrainants.

Retrouvez-nous sur Facebook !

Samedi 7 juillet à 20h30
Au CEM, 77 rue du 329e R.I. – Fort de Tourneville – 76620 Le Havre
Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles
Plus d’infos au 02 35 48 95 25