Ils ont tous choisi d’emprunter le chemin de la formation professionnelle et, plus précisément, ils font partie de la promo 2018 – 2019 de la formation « Technicien(ne) du spectacle vivant et de l’événementiel Son – Lumière – Plateau ». En leur compagnie, et de façon personnelle, nous revenons sur leur parcours, leurs envies, leurs choix.

Sarah évolue depuis un moment dans le milieu du spectacle : « J’y ai travaillé bénévolement dans le cadre de projets associatifs. Un jour j’ai découvert qu’il existait des métiers pour ça et que l’on pouvait être payé ! » La belle affaire !
Ni une ni deux, Sarah s’est mise en quête d’une formation qui lui permettrait de professionnaliser sa pratique. Le CEM est apparu avec la proposition de la Formation SLP, assez idéale pour toucher à tout d’emblée. Elle aussi a donc fait les démarches nécessaires et son dossier a été retenu. Depuis la formation est devenue sa priorité du moment : « Baignés dans ce contexte, ça devient un peu notre vie. On est tellement pris dedans que ça passe super vite. »

« Une équipe soudée »

Après un passage au Centre National Dramatique de Lorient et un autre dans une entreprise de prestations, elle attend de concrétiser une nouvelle période de stage. « Au CEM, l’ambiance est « top » et l’équipe est « très soudée » ». À l’image, d’un milieu artistique festif que Sarah adore. « Il s’y passe énormément de choses, les gens sont joyeux, il y a toujours de la bonne humeur. »
La bonne humeur, une condition sine qua none pour Sarah qui souligne que cette dernière, dans le cadre du travail, est une nécessité pour contrebalancer les efforts demandés. « C’est un milieu qui demande pas mal de sacrifices ; il laisse peu de place en réalité pour faire autre chose. »
Quant à sa condition de femme dans un domaine a priori davantage masculin, Sarah l’évoque avec sagesse : « Être une femme dans ce milieu, ça secoue un peu tout ce qu’on t’apprend des représentations sociales. Chaussures de sécurité, habits « confortables », manutention, charges lourdes, ces métiers ne collent pas à l’image qu’on se fait des femmes traditionnellement dans un contexte professionnel.  Pour moi, une femme qui rentre dans la technique du spectacle, doit se considérer en tant qu’humain capable, et non en tant que femme spécifiquement. » Tenez vous le pour dit.

Plus d’infos sur la formation

Remplissez le formulaire d’inscription en ligne

Centre de formation professionnelle à part entière, le CEM vient d’éditer le catalogue de ses formations. Au sommaire, grands classiques et nouveautés.

Au sommaire de cette publication, il y a bien sûr la formation « Technicien(ne) du spectacle vivant et de l’événementiel son – lumière – plateau » qui fait la spécificité du CEM et dont vous pourrez découvrir toutes les informations dans les moindres détails.
Également au programme, tout ce qui concerne la pédagogie musicale avec la formation « Animer une séance d’éveil musical » dont la prochaine édition se tiendra les 6, 7 et 10 mai prochains, une formation DDDCS76 sur l’éveil musical également, la formation « Improvisation et boîte à outils musicales » pour l’IFEN.

Dans la catégorie « divers », la formation « Voix saturées » de David Féron qui se tiendra le 15 et 16 juin prochains, est également détaillée ; tout autant que nos modules à la carte d’instruments, de technique du son et de pratique collective.
Enfin, la grande nouveauté, en partenariat avec TMI, ce sont nos formations dédiées à la sécurité dans le spectacle vivant (travail en hauteur, travail suspendu, sécurité électrique dans les salles de spectacles, habilitation, accroche et levage de charges).

Pour télécharger notre catalogue, c’est ici que ça se passe !

Plus d’infos au 02 35 48 95 28
Courriel : formationpro@le-cem.com

Notre formation Son Lumière Plateau bat son plein, voilà qui ne nous empêche guère de préparer la prochaine session qui démarrera le 14 octobre prochain.

Dans un premier temps, plusieurs réunions d’informations se tiendront :
• Au CEM, le 22 mars prochain
• Au FAR  – 26 avril à 14h
• La Cité des métiers – 25 avril à 14h
• Au CEM – 30 avril à 14h

Deux sessions de recrutements sont proposées
1ère session de recrutement
  • Téléchargement des dossiers de candidature du 1er mai au 11 juin 2019 / date limite de dépôt des dossiers le 11 juin à minuit.
  • Délibération : 24 et 25 juin 2019

2ème session de recrutement

  • Téléchargement des dossiers de candidature du 1er juillet au 26 août 2019
  • Délibération : 9 et 10 septembre 2019

Situé au Havre, le centre de Formation Professionnelle du CEM (Centre d’Expressions Musicales) est l’unique pôle de formation technique et artistique dans un rayon reliant Lille à Saint-Brieuc en passant par Nantes. Il accueille des formations complètes ayant déjà fait la spécificité du CEM comme celles de « Technicien(ne) du spectacle vivant et de l’événementiel Son – Lumière – Plateau ». Depuis le 8 octobre, le CEM à accueilli 10 nouveaux stagiaires pour cette 5ème session, qui se déroulera jusqu’en juin 2019.

Depuis octobre 2014, le CEM dispense une formation intitulée « Technicien(ne) du spectacle vivant et de l’événementiel Son – Lumière – Plateau ». Cette dernière, qualifiante de niveau IV (bac) est inscrite au RNCP titre GRIM EDIF. Elle est organisée et financée par la Région Normandie ainsi que le FSE( Fonds Social Européen) et est ouverte à tous, hommes et femmes,  jeunes et moins jeunes, demandeurs d’emplois ou salariés en souhait de reconversion professionnelle. Cette formation qualifiante permet à 12 personnes par session d’acquérir un savoir-faire à la fois spécifique et prisé. Unique en Normandie (et même au delà), elle a pour vocation de transmettre des compétences techniques dans le domaine du spectacle en  alliant aussi bien le son (acoustique, prise de son, amplification, diffusion, traitement du son, consoles, numérique, renforcement du son), les lumières (optique, colorimétrie, projecteurs traditionnels, asservis ou leds, conception éclairage), le plateau (mécanique, machinerie, vidéo, motorisation, effets spéciaux). Formation en totale adéquation avec le monde du travail, de par sa grande polyvalence, elle se déroule au sein de différentes structures et esthétiques du spectacle vivant et de l’événementiel : opéra, salles de musiques actuelles, scènes nationales, théâtres, prestataires, etc. L’immersion en entreprise (stages) fait partie intégrante du projet. Un volet insertion dans l’environnement professionnel est également au programme de la formation.

Les inscriptions pour la prochaine session commenceront en mai 2019.