Pour sa nouvelle exposition, Le CEM accueille Frédéric Tran de l’association « Efteculture » avec une série de photos dédiées aux barbus en tout genre. Clichés pour modèles pileux de choc, cette déambulation remarquable vous rendra forcément de bon poil.

La pilosité faciale n’est pas qu’une question de style, mais touche a des aspects sociologiques et psychologiques. Une grande majorité des jeunes de moins de 25 ans s’affichent avec une barbe. Ce pourrait être un nouveau rite de passage à l’age adulte pour cette jeune génération tandis que les plus de 50 ans ne la perçoivent plus comme un signe de relâchement. Il n’y a pas si longtemps, le métier de barbier semblait être subordonné à celui de coiffeur, mais nous assistons au grand retour des barbershops qui fleurissent dans toutes les villes. Nous sommes allés à la rencontre de professionnels qui « travaillent le poil » afin de recueillir leur point de vue et avons invité 100 hommes à prendre la pose en studio. De la barbe naissante à celle des concours, cette galerie de portraits photographiques contemporains interroge la présentation de soi et la construction d’une identité tout en nous invitant à relire Thomas Gowing qui, en 1854 dans son livre Philosophie de la barbe affirmait : « (…) il est impossible de regarder une série de portraits d’hommes barbus, quel que soit leur degré d’exécution, sans ressentir leur dignité, gravité, liberté, vigueur et complétude ».

Exposition du 30 janvier au 29 février 2020
Vernissage le vendredi 7 février à 18h30
Au CEM, 77 rue du 329e R.I. – 76620 Le Havre
Infos au 02 35 48 48 80
Exposition en entrée libre, le lundi de 18h à minuit, du mardi au vendredi de 14h à minuit,
le mercredi de 9h à midi, le samedi de 14 à 19h et le dimanche de 14h30 à 19h.

Retrouvez-nous sur Facebook !