Les Tubes à essai (TAE) du CEM permettent aux adhérents répétant au CEM du Havre et d’Harfleur de jouer « live » sur une vraie scène, équipée de façon professionnelle. Le prochain TAE accueillera The Boobs , Snekkar et Warkult pour une soirée placée sous le signe de l’éclectisme.

Warkult est un groupe de death black thrash composé de Bertrand Pesquet (chant), Romain Caron (guitare), Artur Pereira (guitare), François Dufour (basse), Pierre Effler (batterie) et basé au Havre et à Rouen. Le combo est apparu sur la scène normande à Dieppe en 2002, avec un premier enregistrement intitulé « The New Becoming » sorti en 2004. D’abord étiqueté « pagan black », le style évoluera rapidement vers le thrash/death/black suite aux différents changements de lineup ; les musiciens qui s’y succèderont amenant leurs influences respectives, sur des titres qui resteront au répertoire.
Quelques enregistrements plus tard (« Kult Of Disorder » en 2009, « EDFDAB2012 » en 2012), le groupe se produit sur la région normande à plusieurs reprises, notamment lors des éditions du Festival des Arts Bourrins. Warkult est reconnu pour son efficacité sur scène.
2017 voit la sortie d’un EP intitulé “The Wrong Mood”, autoproduit avec l’aide de Nico “Loopy”, guitariste et compositeur de Noein. Cet EP de 5 titres est destiné à la promotion du groupe. Début 2018, le 106 (SMAC de Rouen) offre la possibilité à Warkult de s’exprimer sur une scène professionnelle. Outre la musique, la philosophie des textes est teintée d’anarchisme et d’esprit critique sur des thèmes de société et religieux.
Les influences majeures du groupe sont puisées dans des groupes tels que Machine Head, Death, Emperor, Behemoth, Fear Factory…
« Warkult tape sur la fausse démocratie et la bêtise du peuple en usant d’une personnification différente à chaque couplet, le politique, le golden boy, et l’écolo bobo qui fait des photos écolos en hélicoptère… » (sic)

Snekkar est un groupe du Havre formé en 2017 composé de Marie Facon (chant), Pascal Terrier (chant/guitare), Olivier Vincent (guitare), Baptiste Tessier (basse) et Svenn Vincent (batterie). À la base, c’est une histoire de famille qui a débuté à l’occasion d’un mariage. Pas très métal a priori. Et pourtant.
Car oui, il faut le préciser d’emblée, le groupe revendique un style métal influencé par des registres divers et variés, pouvant aller du punk 77 aux fers de lance du métal basque connu internationalement, Gojira, en passant par Bukowski (pas l’écrivain, quoi que). « Nous ne pensons pas avoir un style calqué sur une référence précise ; nous écoutons tous des choses très différentes et tentons, chacun avec sa culture, d’apporter les composantes de la personnalité de notre ensemble » expliquent les membres du groupe
d’une même voix.
Petite explication de texte sur l’appellation Snekkar : « Il s’agit d’un bateau de guerre viking ». N’y voyez aucune déclaration d’agressivité, ces tatoués-là sont de vrais angelots. Leur seule arme de destruction massive, c’est leur son : un solide basse-batterie, des guitares épaisses et turbulentes et une voix féminine qui sait se faire ronde autant que rêche. Le tout pour un rendu résolument rock métal. Les chansons en anglais sont écrites par Marie Facon et abordent des thèmes sans logique narrative et ce, de façon délibérée : attirée par l’histoire, l’auteure aborde des récits médiévaux tout autant que les violences conjugales.
Le groupe fera, dans cette configuration, sa première vraie date sur scène et travaille actuellement à la mise en place d’un répertoire tonique qui devrait ravir les amateurs de métal tout autant que les fans de rock plus basique. Son rêve : participer à la scène concours du Hellfest. Et comme dit le proverbe norvégien : « Un feu bientôt allumé ne s’éteint pas si tôt ».

rbt

Groupe de rock havrais composé de Fred (guitare, chant), Philippe (batterie, chant ) et Hocine (basse, chant), The Boobs est un trio jouant un rock influencé par les Clash. Loin de se cantonner à un style, les compositions du groupe lorgnent également vers un style plus garage et parfois même un poil disco sans jamais oublier son univers rock. Des compos en Anglais qui transpirent la sincérité et une énergie débordante. Tres récemment arrivés sur la scène Havraise (Ils feront ici leur premier concert ), les Boob’s ont commencé les répètes au CEM début février après une rencontre improbable entre Fred et Hocine, Phil ayant suivi. Leurs projets : jouer , et jouer encore, pour travailler le son et continuer a prendre du plaisir. Ils envisagent ensuite d’enregistrer une maquette ce qui leur permettra de proposer sa musique hors des frontières cauchoises.

Samedi 12 octobre 2019 à 20h30
Au CEM, 77 rue du 329e R.I. – 76620 Le Havre
Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles
Plus d’infos au 02 35 48 48 80

Retrouvez toute l’actualité du CEM sur Facebook

 

Les Tubes à essai (TAE) du CEM permettent aux adhérents répétant au CEM du Havre et d’Harfleur de jouer « live » sur une vraie scène, équipée de façon professionnelle. Le prochain TAE accueillera MortbacK et Resurgence pour une soirée qui s’annonce résolument métal.

Groupe de crossover metal alternatif havrais formé en 2018, Mort-bacK (MK) renaît des cendres de Soldier Head suite au split de celui-ci.
À la (re)création du projet, Alexandre (chant et basse) et Roman (guitare) deux frères passionnés de musique rencontre Jérome lors d’un concert. Tout de suite, ils sont convaincus que c’est le batteur qu’il leur faut ! Au fil du temps et à force de fréquenter les mêmes scènes métal havraises, Jérome intègre SoldierHead puis Mort-bacK.
MK est un groupe aux multiples influences (Metallica, Suicidal Tendencies, Gojira, Municipal- Waste, Deez-Nuts) mais son alchimie atypique serait reconnaissable au premier coup de cymbale. Riffs lourds, voix puissante, MK sort du lot par sa simplicité et son efficacité. Avec ses compositions originales, le groupe déploie un set solide ayant déjà témoigné d’une certaine efficacité, notamment lors de concert le Hellfest Cvlt (mars 2018). Un projet d’EP (petit format de disque) dans les semaines à venir est dans les tuyaux.
Plus d’infos et contacts via Facebook : Mort-Back (@morback76)

Resurgence est un quintet havrais évoluant dans un registre musical métal. Son nom a été choisi suite au désir de reformation d’un précédent groupe dans lequel David (lead guitare), Yannaël (batterie) et Julien (basse). La « résurgence » vient de leur rencontre avec Vincent (chant) et Baptiste (guitare rythmique) en septembre 2018 et l’envie de créer un nouveau
combo. « Résurgence » compose ses propres morceaux en français mais s’accordent aussi de temps en temps quelques reprises. Son crédo : un métal rapide et technique qui trouve ses influences dans un son à la fois thrash, mélodique et heavy metal.
Ses textes abordent les thématiques dédiées à la gloire, l’héroïsme et la fantaisie. Ses plus grandes inspirations viennent de groupes tels que Sortilège, Iron Maiden, Testament, et bien d’autres encore. Le but étant d’évoluer dans un univers défini tout en gardant une forme de singularité. Avec pour objectif la sortie de son premier EP, le groupe répète activement dans les studios du CEM au Havre. Pour nous faire patienter, il nous offre un avant-goût de son travail avec son premier morceau « 300 » disponible sur sa chaîne Youtube.
N’hésitez pas à le suivre sur les réseaux sociaux afin d’être au courant de ses futures actualités.
Contact : Youtube : Resurgence music
Facebook : Resurgence music
Twitter : @resurgence_off

Retrouvez-nous sur Facebook !

Samedi 8 juin 2019 à 20h30
Au CEM, 77 rue du 329e R.I. – 76620 Le Havre
Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles
Plus d’infos au 02 35 48 48 80

Présenter Karm to burn…
Présenter Karma to burn ?
Karma to burn en fait, est l’un des plus grands groupes de desert rock/stoner de tous les temps. C’est également l’un des plus anciens.

Formé en 1997, ce trio (qui tire son nom d’une note de la pochette d’album de Bob Dylan, Desire « I have a brother or two and a whole lot of karma to burn… ») a pour particularité de ne faire que de l’instru.
Mais quel instru ! Sans compromis, jamais. Une rythmique lourde, puissante et terriblement efficace, des riffs de guitares très acérés mais aussi extrêmement mélodiques. De fait, K2B, comme on le surnomme parfois, est un power trio qui convient tant aux fans de métal dur qu’aux adeptes de rock’n’roll peaufiné et en tout état de cause à tous les amateurs de rock puissant.
De l’instru donc, sauf quand à l’occasion, il s’accorde une majesteuse reprise de Joy Division (24 hours) révélant une très belle voix d’outre-tombe pour ce trio qui vit sa vie de groupe par épisodes.

Une opportunité exceptionnelle de voir un groupe exceptionnel !

Originaires de Morgantown, en Virginie, K2B, c’est le guitariste William Mecum, le bassiste Eric Clutter et le batteur Evan Devine. Leurs premiers méfaits ont lieu entre 1997 et 2002, période au cours de laquelle ils ont réalisé trois albums Karma to Burn (Roadrunner Records, 1997), Wild, Wonderful… Purgatory (Roadrunner Records, 1999), Almost Heathen (Spitfire Records, 2001).
Le groupe s’est dissout en 2002 pour partir vers d’autres aventures et s’est réuni de nouveau en 2009. Quatre autres albums ont vu le jour depuis : Appalachian Incantation (Napalm Records, 2010), V (Napalm Records, 2011), Arch Stanton (FABA/Deepdive Records, 2014), Mountain Czar (2016).
Et c’est une opportunité incroyable de pouvoir les recevoir au CEM.

En première partie, Grand Final

En première partie, le duo havrais Grand Final qui a invité pour l’occasion son comparse et ami Nicolas Dick et qui présentera lors de ce concert son tout nouvel album intitulé « La Mort ».

Lundi 2 juillet 2018 à 20h
Au CEM, 77 rue du 329e R.I. – 76620 Le Havre
Tel. : 02 35 48 95 25
Tarif unique : 10€
Réservation en ligne