Les Tubes à essai du CEM permettent aux adhérents répétant au CEM ou au Moulin à musiques d’Harfleur de jouer « live » sur une vraie scène, équipée de façon professionnelle.


MelCove © Antonia Enos

Pour son 44e Tube à essai, le CEM accueille MelCove. Thomas Pelletier (batterie), Paul-Éric Letellier (chant), Laurent Dolbec (guitare), Frédéric Rébillard (basse) étaient élèves du CEM en 2011. Ils se sont retrouvés dans le cadre d’un atelier sous la houlette de Nicolas Nouet, professeur au CEM. « Nous avions envie d’évoluer dans notre pratique et de ne plus nous limiter à des reprises. Composer est devenu un objectif » indique Paul-Éric Letellier. À partir de là, le groupe s’est mis à répéter et à composer. « Toujours épaulés par Nicolas qui, pour le coup, nous a proposé un accompagnement en tant que groupe à part entière ». L’aventure MelCove prend alors une autre dimension.

Un travail régulier
Bien qu’ayant testé la scène via les CEM on Stage (format de concerts dédié aux ateliers du CEM), le quatuor se lance ainsi avec détermination dans tout ce qui peut lui permettre de jouer (Fêtes de la Musique, Ancres Noires, Fêtes de quartiers, etc.) Un travail régulier qui se concrétise par l’enregistrement d’un premier EP (Extended Play, support audio CD ou vinyl de 4 ou 5 morceaux, anciennement appelé « maxi 45 tours », ndlr) en 2015 à Bernay, en compagnie de David Fontaine (Aña). Une soirée est proposée au CEM, à l’occasion de cette sortie de disque, avec le groupe La Méduse. En 2016 s’opère un virage dans l’inspiration de MelCove : « Nous souhaitions sortir du format chanson rock pour développer davantage quelque chose qui serait de l’ordre du polar » commentent les musiciens. À l’instar de quelques influences très recommandables telles que Rodolphe Burger ou encore Nick Cave. Comme si Gainsbourg et Bashung croisaient le fer avec The Cure ou Joy Division. Amateurs de rock festif, autant vous prévenir que vous risquez d’être déçus ! Une orientation qui n’a pas séduit tous les membres du groupe… Ainsi va la vie en musique. C’est ainsi que Franck Pineranda (guitare) et Ludovic Houlbrèque (synthés, samples, machines…) ont
finalement rejoint cette aventure aux sonorités nouvelles. Aujourd’hui, MelCove, ce sont 5 musiciens. Cette fois, le registre est bel et bien affirmé. « Nous aimons dire que nous faisons du cinéma pour les oreilles ». Entendez qu’ici, ce sont les atmosphères qui prédominent : basse mélodique, riffs de guitare réverbérés, chant parlé, occasionnellement déclamé ou fredonné, rythmes plutôt lents ou un tantinet tribaux, le tout pour se laisser happer avec plaisir dans un univers sombre et fascinant.


Hank ©DR

En première partie, vous retrouverez Hank, groupe fraichement créé au CEM. Originaire du Havre, Hank est un trio rock composé de Pierre Hélary (Bare Hands) à la guitare et au chant, Thomas Leroy (Succub’s) à la basse et Stéphane Queffurus (The Last Highway) à la batterie.  Particulièrement inspirés par le rock 70’s et le stoner, les trois musiciens proposent un rock  progressif sur fond d’ambiances psychés, le tout alternant moments aériens (voire aérés) et espaces plus fougueux. Les textes en anglais traitent d’un quotidien quelque peu absurde, plutôt noir, avec des références au fantastique (Ils citent les nouvelles de Maupassant, ndlr). Les influences marquées sont larges et vont de Pink Floyd à Led Zeppelin en passant par All Them Witches, Causa Sui, Royal Blood, Young Widows… Très récemment arrivé sur la scène havraise, – Hank a effectué son premier concert au Mc Daids en première partie des Anglais de Duds le 30 novembre dernier – le groupe projette d’enregistrer une maquette prochainement avec un objectif à la clef : travailler son set lors de concerts sur la région. Et ailleurs, si possible. Quant à la signification du nom, « Hank », c’est un écheveau de laine, métaphore visant à définir cette vocation commune d’entremêler divers styles musicaux afin de trouver sa propre sonorité.  Assurément, à découvrir sur scène pour faire plus ample connaissance.

Samedi 2 février 2019 à 20h30
Entrée libre dans la limite des places disponibles
Au CEM – Fort de Tourneville – 77 rue du 329e RI – 76620 Le Havre
Infos au 02 35 48 95 25