La voici donc arrivée, cette rentrée pas comme les autres… Une rentrée sous haute surveillance, sous haute bienveillance, celle qui nous protègera les uns des autres de ce satané virus qui a bouleversé nos vies, mais qui ne nous empêchera pas de vivre. Au CEM, nous mettons tout en œuvre pour garantir la sécurité de tous et de toutes, mais rien ne se fera sans la participation de chacun. Plus que jamais, soyons unis et citoyens.

Ce gu’il faut retenir :

  • Si vous vous sentez malade, ne prenez pas de risques : restez chez vous
  • Continuez d’appliquer les gestes barrières de base
  • Masque obligatoire dans les circulations et espaces communs à partir de 11 ans ou en dessous si l’enfant est en capacité de l’utiliser en toute sécurité
  • Pour limiter le nombre de personnes dans l’établissement, il est conseillé aux parents d’élèves mineurs de les laisser entrer seuls dans l’école
  • Pour les plus jeunes, les parents qui devront attendre pendant le cours, les deux salles d’attente et le bar seront accessibles. Des tables seront à disposition ainsi qu’un kit sanitaire permettant un nettoyage avant et après usage

Pour les musiciens :  chaque élève ou participant doit être muni de son matériel (masque, instrument sauf cas exceptionnel (éveil, etc.))

Du bon usage des salles de cours :

  • C’est le professeur qui ouvre et ferme la ou les porte(s) de sa salle de cours
  • Les salles de cours sont organisées pour permettre une distanciation physique d’au moins 1m50 entre chaque personne. Le port du masque reste conseillé
  • Pour les ateliers, sera procédé à un éloignement maximal de tous les élèves et une protection en plexiglas sera fournie aux chanteurs. Les micros seront cellophanés, changés à chaque cours (des gants seront à disposition des professeurs au moment du nettoyage)
  • Chaque professeur aérera sa salle entre chaque cours. Il faut savoir que Le CEM est doté de centrales de traitement d’air qui recyclent l’air en permanence. Ce système est très performant et particulièrement adapté

La particularité des cours de chant :

  • Les élèves seront alignés, éloignés le plus possible les uns des autres et chanteront a cappella. Ils disposeront chacun d’une protection en plexiglass fournie par Le CEM

Éveil :

  • C’est le professeur qui s’assurera du lavage des mains des enfants à l’entrée et à la sortie de la salle avec un produit adapté
  • Un kit d’instruments par élève sera préparé dans une boite. Ce dernier sera nettoyé par le personnel du CEM après usage
Pour tout complément d’information/ 02 35 48 48 80
Courriel

 

Le CEM est heureux d’accueillir dans son bar, Les Voix Babel, jeudi 5 mars prochain, à partir de 19h30.

Ce concert gratuit, proposé dans un cadre cosy, dans la limite des places disponibles, permettra à ce groupe vocal composé de 5 voix, singulières et complémentaires, de se produire « a capella ».
LES VOIX BABEL pratiquent le chant sous toutes ses formes : chants du monde, chants traditionnels français et chants gospel constituent leur répertoire.
Après le concert « sur les chemins de Babel », elles présentent aujourd’hui « Encore plus loin », nouveau répertoire constitué de chants de tous les continents.
Passionnées par le chant polyphonique, a capella, elles s’appuient sur ce répertoire métissé pour aborder, avec le public, les émotions, sentiments et faits de la vie, partagés par tous les hommes et femmes de la terre.

Dans le Bar du CEM, 77 rue du 329e R.I.
76620 Le Havre
À partir de 19h30
Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

Retrouvez-nous sur Facebook

Le CEM, dans le cadre de ses soirées « You’re welcome », dont le but est d’accueillir et de faciliter l’organisation de concerts proposés par des structures indépendantes, recevra l’association Fake Live le vendredi 6 mars prochain. Au programme, une soirée 66% british avec deux groupes de belles factures, LIFE et Hotel Lux. Et puis toujours le 33% cher au Pôle de Musiques Actuelles du Havre : Pink Flamingos du Havre.

De façon régulière, Le CEM, lieu ouvert et bienveillant, accueille des structures indépendantes locales afin de leur permettre de programmer une soirée de leur choix. Toujours de très belle facture, ces programmations sont souvent rares et uniques en leur genre. Pour cette première avec Fake Live, ce sont deux combos anglais, Life et Hotel Lux, qui partageront l’affiche avec un groupe havrais, Pink Flamingos.

♪ LIFE (Punk/ Afghan Moon/ [PIAS]/ UK)
LIFE est un quatuor indie rock venu de Hull, en Grande-Bretagne qui pratique un rock bien brut décrassant tout sur son passage. La preuve avec son premier album bien furibard ironiquement nommé Popular Music.
Le groupe virevolte entre indie rock et punk-rock survitaminé. Les moments d’accalmie sont très rares tant LIFE ira piocher du côté de The Clash, The Buzzcocks ou bien New York Dolls et The Twang, et ces influences sont bien parsemées avec des morceaux plus chargés qu’un cocktail molotov, le tout dénonçant les politiques corrompus à l’heure actuelle, du Brexit jusqu’à la Maison-Blanche.

♪ Hotel Lux (Post-punk/ Nice Swan Records/ UK)
Hotel Lux est composé de Lewis Duffin, tonique chanteur, Cam Sims, bassiste, Jake Sewel, guitare, Craig Macvicar, batterie, tous originaires de Portsmouth, rejoints, en 2016, par Sam Coburn, guitare/claviers. Hotel Lux nous livre un « pub rock », mélangeant agressivité dénonciatrice et paroles plutôt sombres. Ses chansons sont le reflet exutoire de la société anglaise ou londonienne, un peu à la manière d’un Ken Loach. Les héros de la classe ouvrière ne sont jamais loin, comme les colères de la jeunesse et les problèmes de société.

♪ Pink Flamingos (Animal punk rock from LH)
« Good literature / Bad sleep, Warm beers / Cold streets, Hard floors / Soft bellies » résume la
philosophie des Pink Flamingos. Sans nul doute un des plus chouette, un des plus cool groupes de punk rock du coin mais aussi un des groupes havrais s’exportant le plus en dehors de la ville.

Vendredi 6 février à 20h
Au CEM, 77 rue du 329ème R.I.
76620 Le Havre
Tel. : 02 38 48 48 80 | 02 35 48 95 25
E-mail: communication@le-cem.com

☞ Tarif prévente: 8€ (hors frais de réservation)
☞ Tarif sur place: 10€
☞ Tarif formule week-end (+ date de Prettiest Eyes au Mc Daid’s le 08.03) : 13€ (hors frais de réservation)

Lien billetterie

Les réservations sont ouvertes sur le standard du CEM (02 35 48 95 25) dans la limite des places disponibles.

 

Le CEM est très heureux de recevoir Patricia Cretté dans le cadre d’une soirée bar dédiée à la musique brésilienne.

Patricia Cretté est havraise, elle a appris la musique « sur le tas », comme on dit vers l’âge de 20 ans, en jouant comme bassiste dans des groupes de rock. Quelques années plus tard, elle s’est inscrite au Jupo pour y prendre des cours de basse et pour faire des ateliers. Pendant plusieurs années par la suite, elle a pris des cours au conservatoire en contrebasse classique, ceci lui ayant permis d’accompagner avec cet instrument des auteurs compositeurs. Depuis toujours, passionnée de musique, elle s’est lancée dans la composition de ses propres chansons (paroles et musique). Pour cela, elle a repris la guitare dont elle avait acquis les rudiments à l’adolescence.
La musique brésilienne est une de ses principales influences musicales que ce soit dans ses compositions ou dans les reprises qu’elle choisit.
De plus en plus souvent, elle se produit dans des cafés musicaux à Paris et au Havre.

Cette soirée conviviale sera résolument placée sous les couleurs du brésil avec la proposition à notre bar d’un plat et de rafraîchissements en lien avec ce pays.

Jeudi 6 février à 19h30
Bar du CEM,
77 rue du 329e R.I.
76600 Le Havre
Plus d’infos 02 35 48 48 80 | 02 35 48 95 25
Courriel : communication@le-cem.com

Retrouvez-nous sur Facebook !

Les Tubes à essai (TAE) du CEM permettent aux adhérents répétant au CEM du Havre et d’Harfleur de jouer « live » sur une vraie scène, équipée de façon professionnelle. Le prochain TAE accueillera Awake et Ugly Pants pour une soirée placée sous le signe de la jeunesse énervée !

Awake est un nouveau groupe aux influences grunge et garage rock originaire du Havre. C’est au collège que ces 4 membres se sont rencontrés. Ils partagent la même passion pour la musique. En 2019, Ils décident de débuter l’aventure « Awake ». Tristan, Naïm, Quentin et Kévin vous livrent des morceaux anglophones, énergiques et créatifs. Ils font de leur musique un espace de libre parole dans lequel chacun amène son originalité et ses influences musicales (Nirvana, Sum 41, Metallica, Billy Talent, etc ). Ils prônent le plaisir de jouer ensemble et le partage d’énergie avec leur public. Leurs premières démos ont été enregistrées puis postées sur internet fin 2019. Leur répertoire est constitué de leurs propres compositions. Leurs textes abordent des thèmes mélancoliques.
 
Ugly Pants s’est formé en août 2016 suites à la rencontre de Maxence (batteur), Clément (guitare/chant) et Raphaël (bassiste) autour de leur intérêt commun pour le groupe Nirvana. Les premières répétitions commencent dans un lieu alternatif (le fond de cale), s’en suit une dizaine de compositions orientées « grunge ». Quelques concerts suivirent notamment pour le BIJ et l’accompagnement par la Noc production. Suite à quelques divergences, le groupe se sépare de son bassiste en septembre 2018 et accueille Julien. Dérivant vers un style plus expérimental aux influences Sonic youth, le trio se remet à composer. Vient alors le premier album en février 2019 nommé Alternative expérience, album 100% autoproduit par Ugly Pants. Le groupe trouve enfin son registre musical : le néo grunge expérimental, la recherche de sonorités et d’une certaine énergie sur les morceaux. Le groupe se concentre alors sur une série de concerts oscillant entre bars, salles alternatives et squats, toujours en quête de partager cette énergie. À coups de guitare stridente et d’extrémisme cérébral, Ugly Pants souhaite faire partir en éclats les vieilles conventions rock. Son crédo : l’esthétique de la dissonance. Fin 2019, Ugly Pant travaille sur l’enregistrement d’un second album.
Vendredi 14 février 2020 – 20h30
Entrée libre dans la limite des places disponibles
Le CEM – Fort de Tourneville – 77 rue du 329e RI – 76620 LE HAVRE
Tel. : 02 35 48 95 25
Courriel : communication@le-cem.com
 

Les Tubes à essai (TAE) du CEM permettent aux adhérents répétant au CEM du Havre et d’Harfleur de Louer « live » sur une vraie scène, équipée de façon professionnelle. Le prochain TAE accueillera L’Agil, Les Tracés Plats et Backer Street pour une soirée toute en nuances.

Une rencontre fortuite, un feeling similaire, un résultat décapant… La jeune histoire du groupe L’Agil pourrait se résumer ainsi. Une sorte de coup de foudre artistique qui se transforme en coup de génie musical après quelques répétitions seulement. Le duo guitare/chant et batterie à la fausse allure de micro garage-band frappe à toutes les portes : celle du blues crasseux, celle du rock lo-fi et enfonce même la cloison du hip hop histoire de ne pas se fossiliser. Et puis il y a ce son gras et moite comme l’air ambiant du Bayou, cette puissance ravageuse, ces riffs corrosifs qui ne demandent qu’à exploser sur scène où L’Agil semble déjà aussi à l’aise que ses aînés. Ou alors c’est du vécu dans une autre vie ?

Les Tracés plats

Formés en 2015 pour un projet éphémère, Les Tracés Plats sont une bande de collègues travaillants dans la santé. Leur première motivation pour ce projet a été de partager leur passion ou affinités pour la musique. Le pari un peu osé d’une aventure dans laquelle certains membres ne s’étaient jamais projetés : une soirée de départ, le succès (bon, le public était acheté !!) et les voilà lancés, promu au titre de « Groupe officiel des soirées de service ». Les années passent et le travail paye, certains membres prennent leur chemin. Un noyau dur, motivé, décide de poursuivre ensemble mais cette fois vers la scène, la vraie ! Julie (Chant), Nico (Guitare, Chant), Romain (Guitare), Julien (Basse) et Nico (Batterie) étoffent un répertoire de reprises rock énergique et puissant, entre Muse, Green Day, Foo Fighters entre autres. Il est temps pour eux de passer la seconde, faire chauffer l’adrénaline et lancer les Tracés Plats !

Backer Street

David Backer, auteur, compositeur, interprète et poète édité par la maison d’édition Sydney Laurent vous présente Backer Street. Backer Street est une formation musicale datant de 2019 originaire du Havre s’articulant autour de cinq musiciens expérimentés. Backer Street est actuellement en studio pour l’enregistrement de son premier album « Comme la vie est belle », un album qui se veut frais et chaleureux, aux multiples facettes et courants musicaux, chanté en français. Le clip « On peut toujours rêver » connait un beau succès sur les réseaux sociaux. À découvrir le 10 janvier prochain le tout nouveau clip de Backer Street « Vigilance Orange ».

Samedi 25 janvier 2020 – 20h30
Entrée libre dans la limite des places disponibles
Le CEM – Fort de Tourneville – 77 rue du 329e RI – 76620 LE HAVRE
Tel. : 02 35 48 95 25
Courriel : communication@le-cem.com

 Retrouvez-nous sur Facebook !

Le CEM est toujours heureux d’accueillir ses amis artistes, surtout quand ces derniers ont tant de talent ! Edith, Riff, Jean-Marie Châtelier, les François Premiers, Little Bob, les uns font de la BD, les autres du cinéma et de la musique. Tous sont capables de se retrouver sur un même espace artistique pour combiner leurs savoirs faire : de l’art dans le plus vaste sens du terme. Pour cette dernière soirée de l’année calendaire, Le CEM offre un beau cadeau de Noël aux Havrais : la projection d’un film documentaire dédié à Edith et Riff ainsi qu’un concert…

Synopsis du film documentaire intitulé « Edith et Riff »
Frida Kahlo et Diego Rivera. Dora Maar et Picasso. Pierre et Gilles. Gilbert et Georges… L’histoire de l’art est jalonnée de couples mythiques qui finirent par ne faire plus qu’un. « Oui, mais lequel ? » se moquait Oscar Wilde. Edith et Riff ne sont pas de ceux-là. Parce que s’ils sont bien « à la ville comme à la planche », en revanche, chez eux, pas de trahison, de lutte de pouvoir ou d’égo. Depuis plus de 35 ans maintenant, ils bâtissent chacun dans leur atelier, une œuvre graphique forte, singulière, très différente l’une de l’autre et saluée par de nombreux prix. Accompagné par le réalisateur Jean-Marie Châtelier, les élèves de troisième du collège de La Hève sont partis à la rencontre de ce couple d’artistes pour en livrer un portrait intime et profond ».

Fiche Technique :
Durée : 1 heure et 07 minutes
Production : Projet Réalisé dans le cadre d’une résidence d’artiste au Collège de la Hève. Résidence Triennale Territoriale mise en place par La DRAC NORMANDIE et accompagnée par l’Académie de Rouen. Avec le soutien du Collège de La Hève, La Ville de Sainte-Adresse et Le Studio B/Honolulu durant l’année scolaire 2018/2019.
Enseignants encadrants : Kathia Nasillski et Sophie Goin.
Réalisation : Jean-Marie Châtelier avec les élèves de troisième du collège de la Hève.

Les François Premiers
« La genèse de l’histoire remonte apparemment à une soirée bien arrosée. De Fixed Up à Asphalt Tuaregs, en passant par Roadrunners et Kitchenmen, François et François n’ont pas fait que démeubler le dernier étage. Ces deux-là ont d’abord noirci une page du Havre. 501 ans après avoir été fondée par le roi de France barbu, la ville portuaire du premier ministre danse aujourd’hui au son de la salamandre de nouveaux François Premiers. “Nutrisco & extinguo” (“Je nourris et j’éteins”) donc, mais c’est loin d’être tout. Au-delà de la devise et du blason, le bassiste s’appelle aussi François, et le batteur, Guillaume, tape sur une batterie Premier. Ça ne s’invente pas, donc ça se joue avec le feu. Partenaires en crime de la renaissance, François Pandolfi et François Lebas s’accordent autour d’influences essentiellement australiennes (The Saints, Sunnyboys), avant de revisiter leurs répertoires respectifs et d’en bâtir un ensemble. Oyez oh yeah! François Premiers inscrit un nouveau chapitre au grand livre havrais de vrai, avec des chansons qui se retrouveront un jour classés au patrimoine mondial du rock’n’roll bizarre et hérétique, car tel est notre plaisir. » Vincent Hanon


©Francis Aviet

Infos pratiques
Samedi 21 décembre 2019 au CEM, 77 rue du 329e R.I. – Fort de Tourneville – 76620 Le Havre
Gratuit dans la limite des places disponibles.
Deux séances pour le film : 17h30 et 19h (durée du film 1h07) | Réservations obligatoires au 02 35 48 48 80 / 02 35 48 95 25­ | Nombre de places limitées à 47 personnes par séance.
Rencontre avec Jean-Marie Châtelier et les François Premiers pour leur album
20h à 21h : DJ Riff au Bar du CEM
21h : concert des François Premiers avec Little Bob en invité
Gratuit, sans réservations, dans la limite des places disponibles (150)
22h : DJ Riff

Retrouvez-nous sur Facebook

¡BANG BANG ! ce sont 4 filles. Moyenne d’âge : 15 ans. Leur créneau habituel : plutôt pop/rock. Des petites jeunes filles qui ont des choses à chanter et à jouer, avec la conviction de leur jeunesse mais aussi, depuis le temps, avec une certaine technique acquise au fil des nombreuses heures de répètes et de scène réalisées au CEM.

Dans le cadre du concert de Camilla Sparksss proposé par Les collectifs havrais 329 et Sueur Froide en collaboration avec le CEM, l’idée a été pour le Pôle de Musiques Actuelles du Havre de proposer une graine d’artistes dans la veine de cette soirée couleur électro. Seulement, force fut de constater que les combos du genre ne sont pas pléthore au CEM. Qu’à cela ne tienne, ce qui n’existe pas, peut être créé. Et c’est ainsi que Lily (claviers-chant), Nina (batterie), Judith (chant) et Jezebel (ukulele/guitare-chant) se voient proposer de relever un challenge : créer un petit set de première partie mais avec comme contrainte de « l’eclectroïser ». Même pas peur les gamines ! Encadrées par Michel Denis, Gilian Le Dall et Jean-François Thieulen, profs du CEM, elles ont relevé les manches et mis les mains dans le cambouis.

Le féminisme n’attend pas le nombre des années
« C’est plutôt assez cool de sortir de notre zone de confort, explique Lily avec sérénité. Nous souhaitons préparer 4 morceaux, objectif ambitieux si l’on considère que le délai qui nous est imparti pour préparer cela est plutôt court et que nous ne sommes pas dans un contexte habituel. Par exemple, Nina qui joue habituellement de la batterie traditionnelle joue sur pad, ce qui est très différent. »
Parmi ces quatre chansons, trois compos (bah oui, ne sont pas nées de la dernière pluie les petites et elles composent, figurez-vous), une reprise et aussi, « L’hymne des femmes » de façon assez inattendue. « J’ai entendu cette chanson au moment du vernissage de l’exposition « Vivas nos queremos » mouvement féministe qui lutte contre les violences faites aux femmes. C’était l’occasion pour nous, en tant que jeunes filles d’être solidaires de ce type d’initiatives » continue en substance Lily. Et pour enfoncer le clou et faire écho à l’actualité, les 4 drôles de dames ont choisi de nommer leur projet « ¡ BANG BANG ! » : « Ce point d’exclamation à l’envers très hispanisant fait encore référence à « Vivas nos queremos » ». De la suite dans les idées !

À découvrir en première partie de Camilla Sparksss, samedi 16 novembre prochain au CEM.

 

Les Tubes à essai (TAE) du CEM permettent aux adhérents répétant au CEM du Havre et d’Harfleur de jouer « live » sur une vraie scène, équipée de façon professionnelle. Le prochain TAE accueillera The Boobs , Snekkar et Warkult pour une soirée placée sous le signe de l’éclectisme.

Warkult est un groupe de death black thrash composé de Bertrand Pesquet (chant), Romain Caron (guitare), Artur Pereira (guitare), François Dufour (basse), Pierre Effler (batterie) et basé au Havre et à Rouen. Le combo est apparu sur la scène normande à Dieppe en 2002, avec un premier enregistrement intitulé « The New Becoming » sorti en 2004. D’abord étiqueté « pagan black », le style évoluera rapidement vers le thrash/death/black suite aux différents changements de lineup ; les musiciens qui s’y succèderont amenant leurs influences respectives, sur des titres qui resteront au répertoire.
Quelques enregistrements plus tard (« Kult Of Disorder » en 2009, « EDFDAB2012 » en 2012), le groupe se produit sur la région normande à plusieurs reprises, notamment lors des éditions du Festival des Arts Bourrins. Warkult est reconnu pour son efficacité sur scène.
2017 voit la sortie d’un EP intitulé “The Wrong Mood”, autoproduit avec l’aide de Nico “Loopy”, guitariste et compositeur de Noein. Cet EP de 5 titres est destiné à la promotion du groupe. Début 2018, le 106 (SMAC de Rouen) offre la possibilité à Warkult de s’exprimer sur une scène professionnelle. Outre la musique, la philosophie des textes est teintée d’anarchisme et d’esprit critique sur des thèmes de société et religieux.
Les influences majeures du groupe sont puisées dans des groupes tels que Machine Head, Death, Emperor, Behemoth, Fear Factory…
« Warkult tape sur la fausse démocratie et la bêtise du peuple en usant d’une personnification différente à chaque couplet, le politique, le golden boy, et l’écolo bobo qui fait des photos écolos en hélicoptère… » (sic)

Snekkar est un groupe du Havre formé en 2017 composé de Marie Facon (chant), Pascal Terrier (chant/guitare), Olivier Vincent (guitare), Baptiste Tessier (basse) et Svenn Vincent (batterie). À la base, c’est une histoire de famille qui a débuté à l’occasion d’un mariage. Pas très métal a priori. Et pourtant.
Car oui, il faut le préciser d’emblée, le groupe revendique un style métal influencé par des registres divers et variés, pouvant aller du punk 77 aux fers de lance du métal basque connu internationalement, Gojira, en passant par Bukowski (pas l’écrivain, quoi que). « Nous ne pensons pas avoir un style calqué sur une référence précise ; nous écoutons tous des choses très différentes et tentons, chacun avec sa culture, d’apporter les composantes de la personnalité de notre ensemble » expliquent les membres du groupe
d’une même voix.
Petite explication de texte sur l’appellation Snekkar : « Il s’agit d’un bateau de guerre viking ». N’y voyez aucune déclaration d’agressivité, ces tatoués-là sont de vrais angelots. Leur seule arme de destruction massive, c’est leur son : un solide basse-batterie, des guitares épaisses et turbulentes et une voix féminine qui sait se faire ronde autant que rêche. Le tout pour un rendu résolument rock métal. Les chansons en anglais sont écrites par Marie Facon et abordent des thèmes sans logique narrative et ce, de façon délibérée : attirée par l’histoire, l’auteure aborde des récits médiévaux tout autant que les violences conjugales.
Le groupe fera, dans cette configuration, sa première vraie date sur scène et travaille actuellement à la mise en place d’un répertoire tonique qui devrait ravir les amateurs de métal tout autant que les fans de rock plus basique. Son rêve : participer à la scène concours du Hellfest. Et comme dit le proverbe norvégien : « Un feu bientôt allumé ne s’éteint pas si tôt ».

rbt

Groupe de rock havrais composé de Fred (guitare, chant), Philippe (batterie, chant ) et Hocine (basse, chant), The Boobs est un trio jouant un rock influencé par les Clash. Loin de se cantonner à un style, les compositions du groupe lorgnent également vers un style plus garage et parfois même un poil disco sans jamais oublier son univers rock. Des compos en Anglais qui transpirent la sincérité et une énergie débordante. Tres récemment arrivés sur la scène Havraise (Ils feront ici leur premier concert ), les Boob’s ont commencé les répètes au CEM début février après une rencontre improbable entre Fred et Hocine, Phil ayant suivi. Leurs projets : jouer , et jouer encore, pour travailler le son et continuer a prendre du plaisir. Ils envisagent ensuite d’enregistrer une maquette ce qui leur permettra de proposer sa musique hors des frontières cauchoises.

Samedi 12 octobre 2019 à 20h30
Au CEM, 77 rue du 329e R.I. – 76620 Le Havre
Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles
Plus d’infos au 02 35 48 48 80

Retrouvez toute l’actualité du CEM sur Facebook

 

Le CEM accueille deux groupes havrais dans le cadre de ses soirées de sorties de disques. En ce 28 juin, en l’occurrence, l’univers sera noir et radical avec Dog and Pony Show et Sounds Against Vultures.

             

2010, point de départ de Sounds Against Vultures, trio guitare / batterie / basse pour un rock noise puissant et minimaliste, aux influences 90’s, dans la lignée de Sleeppers, Unsane ou encore Neurosis …La musique se trouve posée sur un premier EP « Write your pain » en 2014.
Dès lors le groupe enchaîne les premières parties de groupes tels que Blacklisters, Hark ou encore Distorted Pony… L’énergie du combo et la volonté de restituer l’authenticité de sa démarche ainsi que l’engagement marqué dans les textes se retrouverait de façon encore plus prononcée dans un deuxième EP « The dice are loaded » tout fraîchement sorti.

Dog and Pony Show est un duo résolument rock. À la batterie et au chant, JP, à la guitare et au chant, Cédric. Une longue histoire commune lie ces deux Havrais qui ont déjà officié ensemble dans Liquid TV et Taïga. De nouveau réunis depuis fin 2013, ils évoluent dans un rock minimaliste, noir et fabuleusement désespéré.

Vendredi 28 juin 2019
Au CEM, 77 rue du 329e R.I. – 76600 Le Havre
Plus d’infos 02 35 48 95 25 ou communication@le-cem.com
Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.